Clés pour l’Harmonie

 

Bref historique de cet ouvrage

Après mon année d’étude (1981/1982) à Berklee School of Music, j’ai éprouvé le besoin de mettre au clair toutes les informations que j’avais rassemblées autant dans les cours d’harmonie et d’arrangement que dans ma pratique d’écriture musicale. En fait, j’ai voulu écrire le livre que j’aurais aimé avoir pendant cette année-là.

La première édition est sortie en 1986 en auto-édition, avec une imprimante à marguerite !

La deuxième édition est sortie en janvier 1990.

… Cet ouvrage répond à plusieurs préoccupations. Prendre en compte les interrogations d’un nombre croissant de musiciens ou d’apprentis qui cherchent à progresser en étudiant sérieusement l’harmonie pour comprendre les thèmes qu’il jouent, en composer d’autres et maîtriser l’improvisation …

Ce sont aussi les hésitations de mes élèves d’harmonie, leurs idées floues glanées à travers divers ouvrages et multiples expériences, leur difficulté à comprendre certaines notions, qui m’ont incitée à clarifier mes explications, à trouver les intermédiaires manquants entre deux connaissances, à établir une progression dans la suite des chapitres.

Le livre reçut autant de félicitations que de critiques.

Un mot sur les critiques

Il y a beaucoup d’anglicismes (il est vrai que j’avais tout appris en américain et que j’ai fait quelques erreurs sur certains termes en français !) Il y a des erreurs dans les déterminations d’intervalles, (m3 tierce mineure ou M3 tierce majeure (j’étais la seule à lire et relire et effectivement, j’ai laissé des coquilles.)

 

Pour les félicitations reportez-vous aussi à la 4ème de couverture ci-dessus.

Quelques ragots ont circulé d’abord en live puis sur le web : Jo Anger-Weller est un américain (bien entendu un ouvrage théorique ne peut être écrit que par un homme !), C’est un ouvrage traduit de l’américain … Elle ne sait même pas jouer ce qu’elle écrit, etc … J’ai même entendu de la part d’un éditeur allemand que ce n’était pas moi qui avait écrit les Clés car … je ne savais pas parler le français je ne savais même pas traduire feeling et groove !

En 1988 Début d’une collaboration avec Pierre Lemoine des Editions Henry Lemoine qui a effectué un énorme travail sur les copyrights pour la centaine de standards présents dans la nouvelle édition.

En 1990 Parution de la 2ème édition, revue et augmentée de plusieurs chapitres et exemples. … mais qui contenait encore des coquilles.

En mars 2011, la 3ème édition en est dépourvue grâce au concours de Jean-Claude Amacker ; faites-le moi savoir si, par hasard, vous en trouvez encore.

D’autre part, si vous avez un doute sur une notion ou sur une quelconque partie de Clés, utilisez Laisser un commentaire.

Je suis prête à répondre aux questions.

 Et pour ceux qui veulent en savoir plus sur le contemu, voici la Table des Matières :

  • 1. Le son
  • 2. Les intervalles
  • 3. Gammes et modes
  • 4. L’harmonie diatonique
  • 5. L’analyse harmonique
  • 6. Deux nouvelles fonctions: V7(sus4) et bVIIM7
  • 7. Les dominantes secondaires et étendues
  • 8. La cadence II V I
  • 9. Les dominantes substituts
  • 10. Les relations entre la mélodie et l’harmonie
  • 11. Voicings, voice leading
  • 12. Les II V chromatiques et contigus
  • 13. Les accords de dominante sans fonction de dominante
  • 14. Les accords diminués
  • 15. Harmonie diatonique aux modes mineurs
  • 16. Les modulations
  • 17. L’harmonie modale
  • 18. Les modes
  • 19. Echange inter-modal. Polymodalité
  • 20. Les gammes synthétiques
  • 21. Polytonalité
  • 22.Techniques de réharmonisation
  • 23. Techniques d’harmonisation
  • 24. Les thèmes à structure constante
  • 25. L’écriture en miroir
  • 26. Le Blues
  • 27. La mélodie
  • 28. L’improvisation

pour commander  l’ouvrage aux Editions Henry Lemoine, la référence est 25202

     

19 réflexions au sujet de « Clés pour l’Harmonie »

  1. CELESNER Patricia le 13 Sep 2012

    Bonjour
    Merci infiniment pour Les Clés pour l’Harmonie ainsi que les quatre fascicules: blues, swing, valse-jazz et bi bop que je consulte depuis quelques années et que je conseille à mes meilleur(e)s ami(e)s
    Je souhaiterais poursuivre l’étude avec un prof ou des cours en ligne (ou encore le Cned?? )
    Pourriez-vous me conseiller, svp?
    Ps: Je ressens une profonde reconnaissance envers votre exhaustif travail pédagogique

  2. Donati le 3 Jan 2013

    Bonjour,

    Tout d’abord, un grand remerciement pour l’opportunité que vous donnez ici à vos lecteurs de vous poser des questions sur votre précieux ouvrage… opportunité dont je profite sur le point suivant : dans le tableau du chapitre 10 page 63 de la 3ème édition, je n’ai pas réussi à comprendre quelles sont exactement les règles harmoniques qui permettent de définir quelles sont les tensions valables pour chaque type d’accord. Pourriez-vous svp me les indiquer de manière à ce que je puisse essayer de reconstituer par moi-même ledit tableau?
    En vous remerciant par avance.
    Bien cordialement
    Régis DONATI

  3. Boulate Jean Pierre le 4 Sep 2013

    Bonjour Joe , d’abord un grand merci pour ce livre qui m’a aidé à clarifier bien des notions ,m’a donné accès à une analyse claire de ce que j’entends, lis ou joue .
    De plus mon rêve des années 80 était d’étudier à la Berklee, mais je n’avais pas les moyens financiers , alors votre livre m’apporte en partie ce que je cherchais..je l’ai acheté en 1992 et je m’y réfère encore.
    J’ai quelques questions sans réponses en ce moment à savoir:
    Dans le corrigé de l’exercice n°5 du chapitre 10 page 210 :
    1- Les accords Ab7 et Gb7 des mesures 1 et 2 sont notés mixolydien , pourquoi pas subV/III pour Ab7 et subV/II pour le second?

    2- Dans la mesure 8 ,A7 est noté subV7/IV donc on devrait jouer Lyd b7 , mais quand un accord de dominante résoud une quarte au dessus on peut jouer altéré surtout quand il résoud sur un accord mineur même si ce dernier est un II- relatif? donc ici A7 alt au lieu de A7 Lyd b7?

    3- Un accord V7 qui résoud un demi ton en dessous n’est-il pas toujours considéré comme un subV7 (mesure 5) ?

    4 – Pourquoi ne mentionnez vous pas V7/bIII? dans le tableau page 212?
    Que jouer sur cet accord?

    5- Dans le même tableau V7/bII vient -il du mode phrygien?

    6- Toujours dans le tableau page 212 « Gammes pour improviser dans l’hamonie » :
    Il y a plusieurs possibilités pour jouer sur un accord V7 qui dépendent du contexte Majeur ou mineur: c’est l’accord de résolution qui compte?
    Par exemple sur V/II en C soit :
    A7 resoud sur D- ou D-7 ,D-6 , D-7b5 et on joue en mineur harmonique ou altétré ? si
    A7 résoud sur D7, DM7 on joue A7 Mixolydien b13 c’est cela?

    OU cela signifie que:
    si on est en C mineur et que l’on doit jouer sur A7 qui résoud sur D- ,on jouera en( D) mineur harmonique ou A7 altéré..
    Et si on est en C Majeur et que l’on doit jouer sur A7 qui résoud sur D7 ,DMaj7 etc.. on jouera Mix b13?

    7 – Dans ce cas si A7 ne résoud pas (nous sommes toujours en C majeur) mais va vers un accord quelconque, que « doit »-on jouer?

    Merci beaucoup .

    • Joël le 2 Mai 2014

      Bonjour,
      Je suis moi aussi arrivé exactement aux mêmes conclusions que Jean-Pierre et j’avoue être passé à autre chose car je ne comprenais pas la logique après avoir retourné le problème dans tous les sens.
      En dehors de cela, ce livre m’a enfin permis de verbaliser et comprendre ce que je jouais intuitivement.
      Énormément de savoir profesionnel condensé dans une centaine de pages : inespéré !

  4. Shirley le 9 Oct 2013

    Bonjour
    Je suis novice mais mon prof de harmonie jazz recommande votre livre donc je vais en acheter. Je suis anglophone donc je me demande si vous avez l’intention de traduire votre livre ou si vous pouvez egalement me conseiller les livres en anglais.
    Merci

    • Tout d’abord merci de l’attention que vous portez à cet ouvrage, je n’ai pas l’intention de le traduire en anglais car il y existe un grand nombre de livres de référence dans cette langue, chacun traitant d’un ou plusieurs thèmes
      Regardez la bibliographie page 218.
      Si vous être pianiste, vous pouvez ajouter The Jazz Piano Book de Mark Levine (que j’ai traduit en français!!) aux Editions Advance Music
      et Jeff Gardner aux Editions Henry Lemoine qui est bilingue et fait l’inventaire de toutes les gammes possibles
      Bon travail dans votre apprentissage de l’harmonie … et du français !

  5. Merci Madame pour votre ouvrage que j’ai toujours utilisé avec plaisir (la 2ème édition), dans le prolongement des cours de Max Hediguer au CIM au début des années 80.

    Je venais justement de le recommander à un jeune flûtiste qui veut apprendre l’harmonie et l’improvisation > http://jazzitude.forumactif.com/t4421-les-demandes-d-un-novice et c’est en cherchant la référence que j’ai découvert votre présentation sur ce site.

    Quant à « bien entendu un ouvrage théorique ne peut être écrit que par un homme ! », ce n’est pas qu’un débat, continuons le début http://jazzitude.forumactif.com/t4316-la-femme-est-l-avenir-du-jazz

    Encore merci pour votre ouvrage, et bon vents dans vos œuvres !
    Patlotch

  6. Dang Vu le 2 Déc 2013

    Bonjour, j’ai relevé un commentaire assez pertinent sur un site de vente, à propos de la 3e edition de votre ouvrage, si une 4e (et dernière certainement) édition verrait le jour, sans la moindre coquille, maladresse, etc.

    Voici le commentaire en question:

    « J’ai la 3ème édition où c’est écrit que « une relecture approfondie a permis d’éliminer les dernières erreurs et imprécisions des éditions précédentes. » Mais … il en reste, et en quantité. La faute le plus grave qui m’a rendu la lecture plus difficile est que la maison d’édition n’a pas pensé utile de donner une table des matières. Je crois qu’il y en avait une dans la première édition parce que « l’avant propos à la 1re édition » (voir la page 5) en fait référence. Heureusement, il y avait une page blanche avant la préface où j’ai pu créer moi-même la table.

    Un des 3 nouveaux chapitres, le premier sur le son, ne respecte pas la convention utilisée dans le chapitre 2 pour la numérotation des harmoniques ce qui risque de créer un peu de confusion chez le lecteur. Et dans le chapitre 2, je trouve déjà une erreur.

    Néanmoins, j’ai trouvé ce livre très utile et j’en suis très content. Dommage que la relecture approfondie n’a pas trop marché et c’est le premier livre technique sans une table des matières que j’ai jamais rencontré. »

    • Vous avez raison pour le manque de table des matières dans la dernière édition. Je le déplore autant que vous. (erreur de l’éditeur)
      J’ai vérifié votre remarque « le premier sur le son, ne respecte pas la convention utilisée dans le chapitre 2 pour la numérotation des harmoniques »
      et je n’ai vu aucune erreur !
      En fait J’aimerais bien que vous m’indiquiez avec précision toutes les erreurs que vous avez détectées  » Et dans le chapitre 2, je trouve déjà une erreur » Laquelle?
      Voilà J’espère que cet ouvrage vous aura ouvert quelques portes

  7. David le 24 Juil 2014

    Bonjour,
    quelque chose me surprend page 14, et je voudrais savoir si c’est moi qui n’ai rien compris ou si c’est une erreur.
    Page 12 vous dites que dans l’ordre des harmoniques au 3eme rang on trouve la quinte, alors que page 14 en comparant les harmoniques de « sol » et « do », pour « sol » vous mettez au 3eme rang un »do » qui est la quarte de « sol » et non sa quinte. Merci, si c’est le cas même sans m’expliquer pourquoi, me dire si c’est moi qui n’est pas compris.

    • Vous avez raison : le 3eme harmonique de sol c’est ré et non do !
      vous avez donc bien trouvé l’erreur. Merci de l’avoir signalé

  8. Jérémie le 29 Août 2014

    Bonjour,
    Tout d’abord, merci pour ce livre qui m’apporte énormément!
    Ensuite, je pense avoir relevé quelques erreurs et imprécisions.
    -1ere page du chapitre 8 (p.51) dans la suite d’accord A-7 D7 etc., je pense que D7 est le V7/V et non V7/II.
    -P 52 : Oleo: 1ere mesure de la partie B : D7 est chiffré V7/III, mais n’est-ce pas plutôt V7/VI ?
    -P55 : dans l’exemple sur les résolutions trompeuses des dominantes substituts, je ne comprends pas en quoi c’est trompeur. Eb7 suivit de A7 ( accord dont il est le substitut) qui se résout sur Ab-7 ( accord dont il est la quinte). Est-ce le fait que la résolution se fasse sur la quinte inférieur de Eb plutôt que de A qui est trompeur?
    -P56 57 : II-Relatifs aux sub V7/… : il y a là deux exemples, fig. 8 puis, fig. 9 dont vous vous proposez d’examiner les mesures 3 et 4. Mais, en haut de la page 57, l’examen se porte en réalité sur la fig. 8, ce qui peut un peu dérouter à la première lecture.
    -Toujours P57, dans le paragraphe consacré à l’accord VI-7(b5) je pense que c’est V7(b9)/V puisque dans l’exemple en C l’accord proposé est D7(b9).

    Merci encore, j’ai vraiment hâte de finir l’étude de ce livre, et si ces erreurs n’en sont pas, pourriez vous m’expliquer pourquoi. Cela m’aiderait énormément.

    Respectueusement,

    Jérémie

    PS: dans la correction des exercices sur les intervalles ( Chapitre 2), des écritures enharmoniques sont utilisées. Par exemple l’intervalle de M7 ( exercice 9 ) est noté F# F plutôt que F# E# et l’intervalle +4 ( exercice 8 ) G Db plutôt que Abb Db. Cela m’a un peu perturbé car ça laisse sous-entendre qu’une quarte+ ou une quinte° sont la même chose et, même si je ne suis probablement pas arrivé encore assez loin dans l’ouvrage pour en être sûr, je pense qu’en fonction du contexte, c’est toujours l’un OU l’autre .

  9. latinne marie claire le 23 Sep 2014

    bonjour, j’ai acheté votre livre qui me semble très intéressant. Il s’agit de la troisième édition revue. Cependant,pas moyen de trouver la table des matières. Je viens de la trouver sur votre site, mais, bien sûr, impossible de l’imprimer; Pouvez-vous m’aider? Merci

    • Excusez le retard de ma réponse (problèmes de santé)
      pouvez-vous faire une capture d’écran ? Sinon, je eux vous envoyer sur votre mail la copie de la table que vous pourrez imprimer (d’ici une bonne semaine)
      Merci d’attendre

  10. Andry le 26 Oct 2014

    bonjour! est-ce qu’on peut acheter ce livre ou à télécharger! je crois que c’est un bon livres!

  11. Jean-jacques ceresa le 10 Nov 2014

    Bonjour Jo,
    Tout d’abord merci beaucoup pour l’énergie consacrée à la rédaction d’un livre en français sur l’harmonie. Durant les années 1990 j’ai acquis la 2ème édition revue et augmentée.
    Actuellement, je m’interresse au sujet de réharmonisation de mélodie (déjà existante) sur une une nouvelle progression d’accords. Autrement dit, le sujet est de transformer
    la mélodie de façon à ce qu’elle soit compatible avec la nouvelle suite d’accords. L’objectif étant d’obtenir une mélodie relativement similaire (avec tentative de respect
    du contour mélodique d’origine au mieux).Pour consolider mes connaissances, j’utilise plusieurs sources plus 2 livres (« clefs pour l’harmonie » et « harmony jazz » (Richard Ferland).
    Je voulais savoir s’il existe quelque part, une liste des corrections des coquilles présentes dans la 2ème édition.
    Sachant qu’il est pratiquement impossible de faire un livre sans erreurs. La présence de coquilles n’est pas grave, ce qui est important c’est de disposer d’un moyen simple de diffusion des corrections.
    J’ai constaté sur le Web que dans certains forums dispersés, il y avait une tentative de corrections ou explications plus ou moins discutables, avec le risque fort d’augmenter les incompréhensions.
    Merci encore pour votre travail. Cordialement.
    Jean-jacques ceresa

  12. Julien le 24 Mai 2017

    Bonjour,
    Merci beaucoup pour votre livre dans lequel je me suis plongé récemment. Il me permet d’apprendre beaucoup et de comprendre facilement.
    J’aurais néanmoins une suggestion: un fichier audio qui accompagnerait votre ouvrage! Avec au fur et à mesure des sujets abordés, des exemples et/ou exercices à écouter(accords progressions harmoniques, cadences etc…).
    Peut-être qu’il existe déjà, ou que vous pourrez me conseiller un substitut! Mais c’est vrai que comprendre la théorie doit pouvoir s’accompagner du développement de l’oreille.
    Merci encore pour votre travail.

    Cordialement,

    Julien

  13. Raphael Torr le 26 Nov 2018

    Merci Joe pour votre livre sur l’harmonie du jazz, c’esr un livre que j’ai découvert il y a 20ans et qui m’a fait comprendre de manière claire le jazz, les accords, les gammes cet.
    Avec ce livre j’ai progressé et fait un bon de géant dans la compréhension de l’harmonie du jazz.laissez faire les critiques, les ratés sympathiques qui à la moindre coquille vous ont critiquer. Merci mille fois pour votre ouvrage et votre persévérance à l’améliorer. Musicalement vôtre,
    Raphael Torr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *